COMPTE-RENDU DE LA CONFÉRENCE-DÉBAT DU 10/06/2016 « LE LIEN D’ATTACHEMENT, UN OUTIL POUR LA VIE ! »

« LE LIEN D’ATTACHEMENT,
UN OUTIL POUR LA VIE »

CONFÉRENCE-DÉBAT ANIMÉE PAR ANNIE BOUCHET,
Éducatrice spécialisée puis Institutrice
et animatrice d’ateliers « Faber & Mazlich ».


Annie BOUCHETAnnie BOUCHET a été Éducatrice Spécialisée puis institutrice, pendant plus de 20 ans et Maman de 3 enfants.

Au cours de sa carrière professionnelle, elle a rencontré de nombreux parents en difficultés avec l’autorité. Elle a alors décidé de se former afin de les accompagner dans leur mission d’éducateur ; l’objectif étant de leur apporter des outils permettant de faire l’expérience d’une autorité ajustée (ni laxisme, ni autoritarisme) et de sortir de la culpabilité …

Formée à la communication bienveillante, elle anime depuis plusieurs années des ateliers « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent » et « Jalousies et rivalités dans la fratrie », et un atelier spécial « Mon ado et moi ».

 


Pour sa conférence du vendredi 10 juin 2016, Madame Annie BOUCHET a pu démontrer l’importance du lien d’attachement devant une trentaine de parents et de professionnels de l’enfance. 

Elle a d’abord présenté les différents fonctionnements de notre cerveau pour nous permettre ensuite de comprendre combien l’empathie et le lien à une figure d’attachement a un impact sur le bien-être de nos enfants 

Elle a ensuite illustré la théorie de l’attachement en expliquant trois types d’attachement possible chez l’enfant dans la toute petite enfance : l' »attachement sécure » qui permet à l’enfant de se séparer sereinement de ses parents, l' »attachement insécure évitant » où l’enfant apprend à ne compter que sur lui-même et à nier ses propres besoins, et l' »attachement insécure anxieux » dans lequel l’enfant refuse de se séparer de ses parents. 

Elle explique qu’une fois cet attachement ancré dans la personnalité de l’enfant, des comportements relationnels en découlent tout au long de sa vie. 

Il est difficile pour l’enfant, avant l’âge de 4 ans, et les neurosciences nous le confirment, de gérer et d’exprimer ses émotionsAussi, il est essentiel de créer, durant sa petite enfance, une relation bienveillante afin de créer l’attachement sécure dont il a besoin et ainsi l’accompagner au mieux dans cet apprentissage des émotions. 

 Pour cela, le parent peut utiliser des outils de « l’éducation positive », comme, entre autre, être le miroir des émotions de l’enfantmettre des mots sur son ressenti ou utiliser l’imaginaire …

Mme BOUCHET vous propose d’y réfléchir et d’expérimenter, en groupe, ces outils lors d’un de ses ateliers

Pour les conditions d’inscriptions (jours, heures, tarif…) vous pouvez la contacter directement au 06 60 63 52 11.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *